06 août 2008

Tu sais Claire, je t'ai aimé, vraiment aimé !Pour toi, j'étais prêt à juste dormir,A peine te toucher pour être à tes côtés.Pour toi, j'étais prêt à tout souffrir. Si tu pouvais savoir, ou juste imaginerA quel point je t'aurais voulu près de moi,Pour te couver, t'aimer, - Tout simplement t'aimer -Tu aurais vu comment faire d'un fou un roi ! Tu m'aurais comblé, entièrement comblé,Tu peux en être sûre ! Avec toi, la vieSerait devenue ce modèle oublié,D'amour, de paix, de joie, tout ceci, sans envies !     ... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 13:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 août 2008

J'ai trop souvent rêvé pour rien, hélas !Car chaque fois qu'un rêve s'est produit,Je me suis retrouvé encore plus lasQu'auparavant, et plus noir que la nuit. J'ai beaucoup rêvé, c'est vrai, et souffertAussi, mais je sais l'avoir mérité.C'est que je n'ai rien réussi à faireDe bien, ou alors, pas longtemps, pas trés ... --------------------------------------------------------------------- Dans quelques jours, je repartirai.Cette vie me lasse, je la hais,Meme si parfois elle me plaît. Dans quelques jours, je serai loin,Je le... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 13:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 juillet 2008

- Mise au point -

Au risque de la perdre une fois encore,Surtout quand elle dit qu'elle vous adore- Lorsque cela l'arrange, bien entendu ! -Je ne ferai plus que ce qui m'intéresse,A la manière d'une pseudo maîtresse,Qui croit tout savoir sans rien avoir vécu. Je ne ferai plus que ce qui m'intéresseMalgré les rugissements de la tigresseEnfermée dans sa propre mélancolie,Rêvant moins qu'elle ne piétine dans sa cage,Toujours prête à pousser des éclats de rage,Quand il faut si peu pour dompter la folie ... Ou sont passés les mots gentils... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 juillet 2008

ROMAN -¨PARODIE

Et si Rimbaud n'avait pas cesser        D'écrire de la poésie ?              --------------------                             I On n'est pas sérieux quand ... On a trente cinq ans.- Le soir, vive les bocks vidés d'une rasade,Les cafés tapageurs aux lustres éclatants !- On va sous les tilleuls soulager ses gonades. Les tilleuls sentent bon dans l'odeur d'un joint !L'air... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 juillet 2008

- Le 29-04-05 -

Vers quel bleu pays vais-jeTourner mes pensées folles ?Vers la blanche NorvègeAux hivers qui isolent. Ou la torride EspagneQue le soleil inonde ?Vers quelle riche campagne ?Non, pas dans tout ce monde, Pas même en la si verteIrlande au climat frais ...Il faut que je déserteL'Europe au vent mauvais, Il faut que je m'exileDe ce cruel royaume,Vers une lointaine îleVierge des pas de l'homme, Pour méditer, en paix,Sans rien d'artificiel !Etre loin de tout, mais ...Pouvoir lire le ciel, Libre comme la vagueQui s'invite au... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 13:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juillet 2008

- Le 25-04-05 -

Brûlant du désirD'enflammer son coeur,D'offrir du plaisirPlutôt qu'une fleur, J'ai été lui direToute cette ardeurQue sa vue inspire,Sa voix, son odeur ! Je lui ai parlé,J'ai tout dévoiléEt elle a souri ... J'ai parlé, parlé,Elle a écoutéMais ... n'a pas dit oui ...
Posté par VINCENTETDONA à 09:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 juillet 2008

- Le 04-04-05 -

Un jour que je me promenais seul,Dans un parc, à l'ombre d'un tilleul,Je surpris cette conversation : - " ... M'enlever ? Ah ! Ah ! Quelle passion !- Alors, si je ne peux pas te prendreIl ne me reste plus que ... T'attendre !..T'attendre en espérant ton désirDe me rejoindre, à ton bon plaisir ...Il ne me reste plus qu'à suspendreMes rêves à tes lèvres si tendres,Osant à peine espérer ce " oui "Qui rendrait mon âme épanouie ...J'attendrai tout le temps qu'il faudraPour te serrer enfin dans mes brasPuisque je t'aime,... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2008

- Le 19-03-05 -

Comme il semble difficileParfois, de trouver la ligneQui conviendra, le bon signe,En repoussant l'inutile. Garder, d'une main habile,Le mot doux qui sera digneD'habiller un voeu insigne,La beauté de votre idylle ... Et la récompense ultimeEst là quand sort de la rimeUn air de chanson intime : Le plaisir, mais sans l'envie.Plus rien n'importe dans la vieQue la douceur assouvie.
Posté par VINCENTETDONA à 13:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juin 2008

- Le 23-03-05 -

Brise en silence la chaîne qui te retiens,Largue les amarres et gonfle en grand tes voilesAu vent qui veut t'emporter. La nuit vient,Complice, où les secrets les plus beaux se dévoilent. Ta quille s'est fêlée un jour noir de décembre,Et tu sais la tempête fatale au lointain ...Lorsque l'on sent que tout dans le corps se démembreMieux vaut partir, seul, vers le naufrage certain ; Autant éviter que des innocents en souffrent !Il est des choses que l'on ne peut empêcher ;Personne à prévenir pour éviter ce gouffreOù plongent les... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2008

- Souvenirs, Souvenirs ... -

Lorsque j'ai revu son portrait     Sur une photo jaunie,A l'idée de la rencontrer     A nouveau, toujours jolie, Jamais en rage dans sa folie      Douce empreinte de bonté,J'ai senti toute l'agonie      Des jours anciens remonter. J'ai revu l'antique photo,      Ce bonheur passé trop tôtPour le saisir entièrement,       Peut-être trop pur, trop beau ...Mon coeur n'est plus qu' un grand tombeau    ... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]