11 avril 2008

III

- Pourquoi pleure-t'elle ? C'est la paix !Ô liberté, mère des délices,Ne vaux-tu pas quelques sacrifices ?Hum ... Un doute. Et si je me trompais ? Y a t-il pire qu'être oppressé ?Et quel est le plus grand des supplices ?..- Voir morts devant soi, mari et fils,Tout ce soleil à jamais passé ; Ne plus voir, dans la fuite des jours,Que l'empreinte effacée des amours ;Vivre avec une immense rancoeur En criant : "Pourquoi ces maléfices ?"C'est cela, le plus grand des supplices :Les démons qui brisent votre coeur. ... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 avril 2008

II

L'anglais, suivi d'un américainRampe tout doucement sur la dune.C'est la nuit. Il rampe sous la luneA la rencontre de son destin. Pourtant, il était dans son jardinUn mois plus tôt, rêvant de fortune,D'îles, de plongeons dans la lagune ...Que fait-il sur le sol irakien ? Il a tué hier, il va tuer,Il le sait, il s'est habitué.Il sait qu'à trois pas, un artilleur Est là, juste à portée de sa main,Sa main gantée, armée d'un surin,Prête à frapper au centre du coeur !..           - Le 07-04-03... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2008

I

Voici venu le temps de la guerre :Profitez-en virils fantassins !Mais tous les vikings, les spadassinsEt les conquistadores de naguère, Sont-ils jaloux de vos cimetières ?Vous trouvent-ils meilleurs assassinsQu'eux, qui pourtant tuèrent des saints,Sans haine ou pitié, comme sincères ? ! On sent l'antique louve romaineRôder sur son immense domaine,Toujours prête à fondre pour de l'or ; Et puisque l'or n'a pas de couleurTout comme l'argent n'a pas d'odeur,C'est l'or noir que veut boire la mort.     ... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 10:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 mars 2008

Ces heures qui passent ...

Les heures se suivent et se ressemblent,Et toutes, l'une après l'autre, nous blessentUn peu plus insensiblement, sans cesse ...On dirait que les aiguilles en tremblent,De nous guider vers l'ultime détresse. La dernière TUE ... Et quand vient la notre,Tout est immobile. Plus rien ne tourneDans le firmament, et l'un nous enfourneDans sa terrible Géhenne, quand l'autreEnterre au sol où son enfant séjourne ! Les heures se suivent et se ressemblentDans l'interminable monotonieDes jours heureux et des jour d'agonieJusqu'à l'instant où... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 mars 2008

MICKA, mon grand, mon beau, mon fort MICKA

Comme je m'inquiétais de la biseQui gonflait sans cesse ta chemise,Je me suis contenté de l'habitQue j'arrachai d'un noir cagibi. Heureux de te rendre ce serviceCar je connais tes plus grands délices,- D'Arras, Lens, et même de Cambrai -Je me promis, et d'un, d'y retourner, Et de deux, sans même être trop franc,Que j'aurais un beau slip ..." Il l'aura,Dis-je !.." Mais j'oubliais l'aléaQui s'acharne sur les coeurs vaillants !.. Or, c'était l'antre d'une sorcière !Ce truc qui n'était permis qu'à elle,Folle semblant... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2008

La vie reprend enfin ses droits...

La vie reprend enfin ses droits.Il fait beau, si beau ... Le soleilMe fascine. Fini le froid !C'est comme un printemps au réveil. Il fait doux, si tendrement doux...La brise est là qui me caresseLe visage, mes cheveux fous,Et tous mes rêves de jeunesse. Et cet arbre, là-bas, qui trembleLégèrement, si légèrement...Ses branches, au gré du vent, semblentDes papillons venus d'Orient.
Posté par VINCENTETDONA à 12:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 février 2008

Si ...

Si tu m'aimesAutant que je t'aime,Quels plaisirs, alors,Quel doux sortPour tous deux,Libres et heureux. Si tu L'aimesAutant que je L'aime,Plus jamais la mortPour nos corps,Pour nos yeuxUnis dans les cieux. Si tu l'aimesBien plus que moi-même,Soit bénie alors,Et vit fortPour ce DieuVraiment merveilleux.
Posté par VINCENTETDONA à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2008

Dans l'ombre et le froid

Le mystère d'une nuit d'hiver, lorsque tout dort,Oppresse mon âme jusqu'à ressentir la mort !J'ai froid, et le plus grand mal ! J'ai mal dans tout le corps !Mon esprit seul refuse ce pitoyable sort ... C'est pourquoi je sors dans les rues sombres, enneigés,Où pas même un porche n'est là pour me protéger,Où traînent juste des ombres pour m'accompagner ...Minuit sonne enfin dans le lointain d'un vieux clocher. Je m'approche de la bâtisse antique, pur fruitDu XVI e siècle, imperméable au moindre bruit,Massive, puissante, et... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 février 2008

SONNELET

Tout brumeux encore de la veille,Insensible aux bruissements d'abeillesBien que l'été chante dans les treilles,Lentement, lentement, je m'éveille ... Je sens peu à peu dans mon oreilleEntre les sons doux qui émerveillent,Eclairant d'or comme un grand soleilMes deux yeux si brumeux au réveil ... ... Le clair, le clin, m'a claqué au ciel !J'ai cru voir un frais rayon de miel,Pur, vrai ! J'ai oublié tout le fiel ... D'autres diront : " C'est tout naturel !Aprés tout, il est né à Lecelles ! "Et puis ? Tout ceci est-il... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2008

Les arbres sont en fleurs ...

Les arbres sont en fleurs, les oiseaux chantent maiQui approche à pas lents, déjà vêtu d'azur ;Tout, même l'humble ruisseau au charmant murmureReflète le printemps tel que tu l'attendais. La nature revit partout aux rayons douxDu soleil qui la berce, indolent compagnonDes journées au grand air, et je repense à tousCes frais moments passés sur ton sein mignon ... Car il me fait penser, le lit de la nature,Au lieu charmant où tu aimais me retrouver,Je regarde avec joie un oiseau s'élancerVers le ciel bleu, clair, beau comme ton... [Lire la suite]
Posté par VINCENTETDONA à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]